Six mois de voyage

Tel qu’exprimé magnifiquement par le lapin blanc, mascotte du blogue, le temps passe à une vitesse vertigineuse. Il y a trois jours, nous avons célébré nos six mois sur la route. Pour souligner l’événement, nous avons préparé un petit palmarès pour vous.

Dans la catégorie “Pays par pays”

LA BOLIVIE – Culturellement riche mais économiquement pauvre, la vie en Bolivie est simple mais agréable. Le nombre effarant de chiens errants peut cependant agacer.

Distinctions:

  • Le meilleur tour guidé: La Paz
  • La meilleure expérience en pleine nature: Rurrenabaque
  • Le plus jolie marché: Sucre

Le plus grand défi: l’alimentation. Nourriture de base, sans réelle saveur locale, il est facilement de s’en lasser. Et attention aux troubles digestifs!

L’ARGENTINE – Malgré le vin et la beauté des paysages, l’Argentine a été pour nous, un pays difficile à aimer.

Distinctions:

  • La ville où nous pourrions très bien habiter (et ma préférée jusqu’à maintenant): Buenos Aires
  • Paysage le plus spectaculaire: Serranias del Hornocal, près de Humahuaca

Les plus grands défis: les distances à parcourir et les Argentins. Pas nécessairement chaleureux, les Argentins nous ont souvent donné l’impression qu’ils essayaient de tirer avantage de notre “statut” de touristes, pis on n’a pas aimé ça.

L’URUGUAY – Avec sa jolie campagne, sa propreté et ses gens ultra sympathiques, l’Uruguay nous a tout simplement charmé.

Distinctions

  • La place publique la plus agréable: Plaza Constitución, Montevideo
  • La plus grosse “traite” du voyage: le weekend d’équitation dans un ranch près de Cerro Chato.

Le plus grand défi: la gestion des dépenses. La vie coûte cher en Uruguay, plus que dans les autres pays que nous avons visités.

LE BRÉSIL – Capable du pire et du meilleur, le Brésil a laissé en nous des sentiments mitigés. Franchement amusant jusqu’à Sao Paulo, l’attitude arrogante des jeunes premiers nous a frappé a partir de Paraty.

Distinctions

  • La plus grosse surprise du voyage: Curitiba
  • L’arrêt plage le plus satisfaisant: Florianopolis

Les plus grands défis: la langue qui compliquait tout et composer avec le sentiment d’inconfort, relativement présent à Porto Alegre, Rio et Manaus.

LA COLOMBIE – Magnifique, hautement diversifiée et aimablement peuplée, la Colombie souffre néanmoins de sa récente popularité et semble, par endroit, dépassée par le flot de touristes. Un pays à découvrir avant qu’il ne soit dénaturé par l’affluence étrangère.

Distinctions

  • La randonnée la plus intéressante, observation de la faune: Puerto Nariño (Leticia)
  • La plus belle région: la route du café entre Manizales et Pereira

Les plus grands défis: s’accommoder du climat, s’organiser hors du circuit touristique et survivre aux vendeurs ambulants à Carthagène.

Dans la catégorie “Ça appartient à un autre monde”

Parlant de Cusco, vous remarquerez que le Pérou ne figure nulle part dans notre palmarès. Nous l’avons délibérément exclu parce qu’il occupe une place spéciale dans nos cœurs. La région de Cusco est unique, donc incomparable. Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette partie de notre voyage, écrivez-nous!

Dans la catégorie “Les pires de la ligue”

  • Là où on a eu le plus froid: Villazón, Bolivie
  • L’endroit le plus déprimant: Molinos, près de Cachi dans la région de Salta, Argentine
  • La ville qu’on aurait pu éviter: Porto Alegre, Brésil
  • La plus grande déception: Rio de Janeiro, Brésil
  • Le “traversage” de frontière le plus compliqué: Tabatinga, Brésil
  • Les pires conducteurs: les Colombiens
  • L’aliment le plus sournois: le dulce de leche, substance carameleuse trop sucrée, présente partout, même là où on ne l’attend pas.

Dans la catégorie “Ce qui a changé”

  • Depuis Cusco, on jette le papier de toilette utilisé dans la poubelle. On n’a pas décidé encore si c’est une bonne ou une mauvaise chose.
  • Quand l’occasion de cuisiner se présente, c’est souvent sans condiment, sans bol, sans couteau, sans indication de degrés sur le four ou sans four tout simplement.
  • On a la nationalité flexible. On est un couple allemand, canadien ou mixte selon la situation à laquelle on veut échapper (généralement).
  • Notre relation avec la routine. De temps en temps, on ne dirait pas non à un peu de structure dans nos vies. Boire un café le matin (chaque matin), faire du sport…
  • Notre perception de la “normalité”. Voyager est notre nouveau quotidien. Il faut parfois se rappeler que c’est spécial pour apprécier l’expérience à sa juste valeur.
  • Notre attachement aux biens matériels. Six mois avec le contenu d’un seul sac à dos nous fait nous demander à quoi sert tout ce qu’on a laissé à la maison.
  • La représentation de nos limites. En faisant constamment face à l’inconnu, nous découvrons des aptitudes que nous ne croyions pas nécessairement avoir.
  • Notre tolérance à la promiscuité. Être continuellement entourés de monde peut devenir très tannant. Il y a des jours où l’on désespère pour un refuge.
  • La reconnaissance de nos acquis. Ce que l’on qualifie de problèmes chez nous pourraient très bien être redéfinis comme désagréments, embêtements ou soucis par les gens de certaines régions ici.
  • Notre définition de l’intimité. Être ensemble 24/7, en toutes circonstances, ça change le regard qu’on pose sur l’autre. La petite gêne s’en va (photo1), parfois les discussions se corsent (photo 2) et de temps en temps, on s’observe, perplexe de l’attitude de l’autre, pis on laisse passer en se disant: “Ben coudonc” (photo 3).

Les prochaines étapes

Nous voyagerons encore quatre mois avant de revenir au Québec, juste à temps pour les cabanes à sucre. Au menu: l’Équateur, les îles Galapagos, le Panama, le Costa Rica et Cuba. Ensuite, on verra s’il nous reste du temps. 😉

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s