Addendum Buenos Aires

Je vous ai annoncé en grande pompe hier que nous changions de pays aujourd’hui. Cependant, je me dois de rectifier.

Ce matin, nous devions prendre le traversier pour l’Uruguay à 8h. En arrivant à la gare maritime, le chaos nous attendait. Avec notre espagnol appris au Pérou, la communication ici reste un défi. Sérieusement, l’accent argentin, c’est du chinois. On a fini par comprendre que les traversées étaient interrompues indéfiniment à cause des forts vents entre les deux ports – chose qu’on apprécie par ailleurs… ce n’est pas comme si on avait le pied marin quand les bateaux se mettent à tanguer. Le hic, c’est que – contrairement à nos habitudes où l’on vit avec deux jours d’avance – nos plans étaient déjà fixés pour toute une semaine. Que faire?

Pendant qu’on s’interrogeait sur la suite des choses, on s’est rappelé tous les imprévus auxquels nous avons fait face depuis le début du voyage: le vol Montréal-Pérou retardé de 28 heures, la grève à Cusco, l’absence d’hébergement disponible un vendredi soir à 22:30… On s’est demandé: “Est-ce qu’on est juste malchanceux ou c’est une quantité normale de fla-fla vu la durée de notre voyage et la nature même de la vie?” Après trois grosses secondes de réflexion, on a conclu que c’était tout sauf de la malchance. De chaque imprévu a émergé une situation positive qu’on n’avait pas imaginée. Durant le retard à YUL, on a rencontré des gens que nous pourrons recontacter une fois au Panama. La grève au Pérou a éloigné les touristes de Choquequirao pendant que nous y étions, etc. Alors ce matin, à 9:30, on a décidé de ne pas passer la journée à attendre de voir ce que Dame Nature nous réservait. On a changé les billets pour demain, loué une chambre dans un hôtel à proximité de la gare maritime, on a “réingénierisé” notre itinéraire et on est allé:

1- Boire un café con leche dans un café recommandé par hôte #2, le musicien chilien.

2- Visiter le Teatro Colón, une des grandes maisons d’opéra de ce monde.

Pas exactement une journée perdue, n’est-ce pas? Ainsi, la prochaine fois qu’un imprévu chamboulera vos plans, n’oubliez surtout pas d’avoir une petite pensée pour moi!

Pour ceux que ça intéresse, l’album-photo a été bonifié suite à notre séjour prolongé dans la capitale. Pour y accéder, cliquez ici.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s